J’ai commencé à faire des images afin de rapporter et partager le bonheur vécu lors d’escapades, en recherchant des fragments du sauvage le long de sentiers oubliés et de ruisseaux encaissés. En Ardèche, parfois ailleurs mais rarement bien loin. J’ai tendance à laisser s’éloigner les rêves de contrées lointaines en préférant revenir maintes fois en un même lieu pour en découvrir les trésors. À préférer l’intime au spectaculaire, en réapprenant sans cesse à regarder.

Rêver comme un enfant. Se réveiller avec des sentiments prégnants de forces sauvages. Avoir rendez-vous avec un éclat de lumière, un animal ou une fleur. Courir, grimper, s’arrêter, laisser le temps filer, se remettre à marcher en s’accrochant à une intuition. Avoir soudain le souffle coupé. Laisser les questionnements se faire balayer par l’évidence. Reconnaitre ce que l’on ne connait pas. Sentir les larmes couler. Remercier les pierres, les feuilles et le vent. Espérer futilement que les images rapportées conserveront un parfum de ces instants, et quelques bribes de l’expression des éléments…

Les éclairs d’émerveillement, qui ont sans doute une parenté avec les coups de foudre, nous attendent aux jonctions de l’espace et du temps où l’on se retrouve dans l’en-dehors de soi. La photographie est une synchronicité. L’émerveillement, ce qui permet de se sentir faire partie du tout. Mon guide, ma motivation. La porte d’entrée vers une autre ontologie, un bond au-dessus des démons de l’occident affairés à creuser le fossé entre culture et nature pour s’arroger la possession de cette dernière, l’antidote à l’utilitarisme.

Suis-je photographe de nature ? La photographie n’est qu’un moyen et la nature n’existe pas… 

 

Interviews :

 

Faune Sauvage (2015) www.faunesauvage.fr/fsphotographe/bugnon-simon

Pays d’Aubenas-Vals (2019) www.aubenas-vals.com/simon-bugnon-photographe-emerveille-nature-dardeche

 

 

Parcours

 

1987 Naissance dans les Alpes-de-Haute-Provence

1992 Installation familiale en Ardèche

2006 Débuts en photographie, apprentissage autodidacte

2008 Déclaration d’activité de photographe auteur

2009 Publication d’un premier ouvrage : “l’Ardèche sauvage” (Septéditions), premières expositions

2011 Premier prix “insectes et araignées” au concours international de Montier-en-Der

Depuis : Nombreuses expositions individuelles et participation à des festivals, collaboration avec des magasines de nature (Terre Sauvage, la Salamandre, Images & Nature…), illustration d’une dizaine d’ouvrages, reportages de commande pour des collectivités…